Le développement de l'enfant

Pour comprendre le développement de  l'enfant, il est nécessaire de l'appréhender de manière globale.

Nous parlons ici de développement moteur et physiologique, de développement neurologique, de développement émotionnel et affectif, de développement cognitif.

Tous ces systèmes de développement sont interdépendants et pourtant ils doivent faire chacun l'objet d'une attention particulière.

Pour que ces systèmes se développent de manière efficiente, ils doivent reposer sur des fondations solides.

Ces fondations vont pouvoir se construire au sein du cerveau de l'enfant  qui est divisé en trois parties majeures :

  • le cerveau archaïque : assure les fonctions primaires du corps comme la respiration, le rythme cardiaque, la pression artérielle,  mais également notre survie car il déclenche face aux dangers des comportements instinctifs liés à notre survie (l'attaque, la fuite, la sidération).

  • le cerveau émotionnel : assure la régulation des instincts de survie du cerveau archaïque en permettant le contrôle des réactions d'attaque ou de fuite, l'olfaction et également l'apprentissage et la mémoire.

 

  • le cerveau supérieur ou néocortex : gère la conscience, le langage, les capacités d'apprentissage, les perceptions sensorielles, les commandes motrices volontaires, la présence dans l'espace...

Mieux comprendre pour mieux accompagner

Le développement moteur et le développement émotionnel sont les fondations qui permettent aux enfants d'accéder à tout leur potentiel.

La période in-utéro et les premières années de vie de l'enfant sont cruciales pour lui assurer un développement global efficient et lui permettre de grandir harmonieusement.

Sur le plan moteur, l'enfant va passer un grand nombre d'étapes à travers son activité motrice involontaire, puis contrôlée.

Sur le plan émotionnel, l'enfant va construire sa sécurité intérieure pour lui permettre d'évoluer dans la vie avec confiance et sérénité.

Une activité motrice adaptée et une éducation bienveillante vont permettre au bébé de maturer progressivement les différentes parties de son cerveau et assurer l'intégration de ses réflexes archaïques, garants de son développement affectif (relations, émotions) et cognitif (pensées, mémoire, apprentissage). 

Les pages de ce site appréhendent le développement de l'enfant sur le plan moteur, émotionnel ou cognitif. Elles s'inspirent largement des auteurs suivants :

  • Carla Hannaford , La gymnastique des neurones, le cerveau et l'apprentissage, Jacques Grancher Editeur, France, 1997.

  • Catherine Gueguen, Pour une enfance heureuse, Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau », Editions Robert Laffont, 2015

  • Isabelle Filliozat, Au coeur des émotions de l'enfant, Poche Marabout, 2013

  • Svetlana Masgutova, Réflexes, Portal to neurodevelopement and learning

On en parle : 

Catherine Gueguen :

L'influence de l'éducation sur le cerveau de l'enfant

Docteur Ducanda et Dr Terrasse PMI

les écrans : un danger pour les enfants de 0 à 4 ans